Evaluation prétexte pour stage bidon ?

Voici une annonce de stage affligeante, symptomatique de pratiques que l’on peut estimer répandues en France, en particulier dans les collectivités les moins fortunées (mais pas seulement).

Tout porte à croire, dans cette annonce de stage que l’évaluation n’est pas prise au sérieux (0,017% du budget – hors ressources humaines – consacré à l’évaluation, c’est peut-être un record!), mais aussi que la fonction même d’un stage est mal comprise.

Le Conseil Général de Haute-Loire  vient d’approuver :
Continuer la lecture

Lauréats de l’accord cadre de l’Assemblée Nationale pour épauler le CEC

Source  : Acteurspublics.com : Des “pros” au service des parlementaires

Neuf experts sélectionnés
– Gallileo Business Consulting
– Université de Rennes-I
– Mazars
– Kurt Salmon
– KPMG
– Credoc
– Plein sens (École d’économie de Paris)
– Eurogroup Consulting
– Ernst & Young

L’évaluation cost-kill, ou comment évaluer pour trancher dans les budgets

extrait du site de la ville de Rixheim:

Parce que la bonne gestion des deniers publics est l’affaire de tous, la municipalité a souhaité associer les Rixheimois à l’évaluation des Politiques Publiques.
Fidèles à nos engagements, nous n’avons pas augmenté le taux des impôts locaux depuis 4 ans. Toutefois ce contexte, auquel s’ajoute la stagnation des dotations de l’Etat, nous impose de rechercher sans cesse de nouvelles économies de fonctionnement.
C’est pourquoi nous vous remercions de prendre quelques minutes pour remplir cette enquête qui nous servira à mieux orienter les choix qui devront être faits dans les prochaines années afin d’assurer l’équilibre de nos budgets locaux et la continuité du service public

surprenant non?