La guerre des chapelles n’aura pas lieu

…à mois qu’elle n’ait déjà débuté.

Scène en deux actes : d’abord la Cour des Comptes, ensuite un très intéressant article du CGSP

Acte 1: Quand la Cour des comptes passe en revue la plus emblématique des évaluations économiques du moment Continuer la lecture

Le référentiel d’évaluation de l’AERES analysé

A lire sur le blog EducPros de Romain Pierronet

l’analyse détaillée et prenant du recul sur plusieurs années pour montrer comment l’AERES a évolué d’une évaluation technicienne à une évaluation plus compréhensive (aux sens français et anglais du mot).

Voir aussi la très ironique vidéo de vœux de la HCERES, qui enterre littéralement l’AERES en 2014 !

Livre: Le mythe des politiques publiques “scientifiquement prouvées” ?

l’évaluation relève de la rationalité des preuves mais également de la dialectique du débat social : à ces deux niveaux elle devrait, à terme, contribuer au bien commun

TROSA, S., in Evaluer les politiques publiques pour améliorer l’action publique – une perspective internationale, IGPDE, ouvrage issu des 7ème rencontres de la gestion publique en Juin 2008, Comité pour l’histoire économique et financière de la France éditions, 2009, p. 17

Chers lecteurs anglophones, vous avez probablement déjà entendu parler du principe «d’evidence-based policy », que l’on pourrait traduire par « politiques basées sur des preuves ».

Il n’y a pas de débat là-dessus, l’évaluation doit contribuer à faire reculer « l’obscurantisme politique », à partir d’observations rigoureuses et non plus à partir d’intuitions ou de préjugés politiques.

53817_9780857029669 Et pourtant…

Un récent livre de Martyn Hammersley lu par Jennifer Miller vient chatouiller le consensus pour l’evidence-based policy. (merci à @Renaudepstein pour l’avoir signalé à la vigie !)

Ci-dessous une proposition de lecture de la note de J. Miller, mais les lecteurs anglophones auront avantage à aller directement à la source sur le blog de la LSE: Book Review: The Myth of Research-Based Policy and Practice | LSE Review of Books

Continuer la lecture

Lutter contre l’oppression évaluative

Un récent article “Diaboliser l’évaluation : une posture contreproductive” est publié par Mediapart sur son espace de blog*. Il se propose de vient faire le point sur la “critique de l’évaluation”, à propos de l’ouvrage “La tyrannie de l’évaluation” d’Angélique del Rey (déjà présenté ici). Continuer la lecture

Evaluez-moi ! Livre critique de Bénédicte Vidaillet


Livre dont on pourra se faire une première idée à la lecture de l’interview rapportée par liberation.fr « L’évaluation, une obsession »

L’évaluation fait une promesse aux gens. Dans des organisations du travail toujours plus floues, flexibles et polyvalentes, elle semble donner des repères, un cadre temporel, elle fixe des objectifs. Continuer la lecture

Quand « évaluation de dispositifs d’insertion » vaut « évaluation du travail de chargés d’insertion ».

Quand « évaluation de dispositifs d’insertion » vaut « évaluation du travail de chargés d’insertion ».
Une mesure du travail en creux
Cédric Frétigné

L’article détaille les méthodes d’évaluation des projets soutenus par le FEJ, et déplore que le travail des acteurs reste une “boite noire”, un “impensé” pour les évaluateurs.  Continuer la lecture