Création d’un Institut Martiniquais de Statistique et d’Evaluation des Politiques Publiques

Impulsé par le Conseil régional, la Martinique s’est dotée officiellement de l’IMSEPP en octobre dernier, l’Institut Martiniquais de Statistique et d’Evaluation des Politiques Publiques.

Trois instances constituent cet Institut :

  • Un Conseil d’Orientation Stratégique qui émet des avis et recommandations sur le programme de travail ;
  • Un Conseil Scientifique qui se prononce sur la qualité méthodologique des travaux proposés ;
  • Un Comité Martiniquais pour l’information économique et sociale qui constitue un réseau tissé autour de partenariats avec un certain nombre d’organismes existants (INSEE, IEDOM, ADUAM, CGSS, etc).

Sa création a pour objectif de développer la connaissance statistique principalement en matière économique et sociale, d’outiller les acteurs concernés étant en charge de l’analyse prospective, ce qui doit offrir une aide à la décision pour les décideurs politiques chargés de la gestion de la collectivité.

L’IMSEPP est également chargé de diverses missions parmi lesquelles : organisation et gestion des systèmes statistiques, comptabilité nationale et macroéconomie, prix et enquêtes sur les dépenses des ménages, suivi du secteur informel, statistiques agricoles, industrielles et commerciales, traitement des données, diffusion des données statistiques, etc.

C’est évidemment un outil important pour les futures évaluations qui porteront sur les politiques publiques portées  par cette collectivité.

Une réflexion au sujet de « Création d’un Institut Martiniquais de Statistique et d’Evaluation des Politiques Publiques »

  1. ce n’est pas un commentaire mais plutôt une question: comment procède t-on au juste pour évaluer un réseau de politiques publiques ou un réseaux d’actions publiques?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.