Une communauté pour les nouveaux évaluateurs

L’évaluation de politiques publiques se développe en France depuis plus d’une décennie. Chaque année, de nouveaux professionnels découvrent cette activité : ses codes, ses méthodes, son jargon…

Ces nouveaux professionnels sont parfois en sortie d’études ou avec une première expérience, mais souvent aussi en poste, dans la fonction publique ou sous statut privé. Ce sont eux qui au quotidien pilotent et font une grande partie de l’évaluation en France.

La société française de l’évaluation annonce la création d’un groupe de travail et d’une communauté à l’intention de ces “jeunes évaluateur·rice·s émergent·e·s”. L’ensemble des jeunes évaluateur·rice·s sont invité·e·s à rejoindre et soutenir cette initiative en contactant : jeunes.sfe@gmail.com.

À l’image des réseaux européen (yEES), francophone (RF-Ee) et mondial (EvalYouth), les jeunes évaluateur·rice·s souhaitent se mobiliser activement au sein de la SFE en France pour notamment :

  1. Être présent·e·s et contribuer activement aux différents événements de la SFE, notamment les Journées Françaises de l’Évaluation (JFE) ;
  2. Mettre en place une offre de services permettant aux jeunes évaluateur·rice·s de développer leurs compétences et de s’insérer progressivement et pleinement au sein de la communauté professionnelle des évaluateur·rice·s de France et d’Europe ;
  3. Animer un réseau en organisant des journées de travail, en cartographiant les jeunes évaluateur·rice·s, les formations à l’évaluation et les structures qui recrutent des chargé·e·s d’évaluation en France et en intervenant dans des formations à l’évaluation.

Remerciements et félicitations aux initateurs de ce groupe : Kenza Bennani (Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères) et Marc Tevini (Quadrant Conseil).

Plus d’informations depuis le site internet du groupe, son compte twitter et le document ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.