Thèse : L’évaluation de la performance dans les organisations culturelles publiques. Le cas de l’application de la LOLF aux CDN

SOUTENANCE DE THÈSE DE M. AMMAR KESSAB
14h00 l MSH Ange-Guépin – 5 allée Jacques Berque – NANTES
Le 2 juillet 2012

Sujet : L’évaluation de la performance dans les organisations culturelles publiques. Le cas de l’application de la LOLF aux CDN
Co-Directeurs de thèse : Monsieur Dominique SAGOT-DUVAUROUX et Madame Johanne TURBIDE

Plus d’info :
http://www.univ-angers.fr/fr/recherche/formation-doctorale/ecoles-doctorales/ed-degest/soutenance-de-these-l-ammar-kessab.html

Dans un contexte de crise des finances publiques, la France a mis en place des dispositifs d’« évaluation de la performance » pour amortir les effets d’une crise complexe. Sous le signe de la « modernisation de l’État », une nouvelle constitution financière, appelée loi organique relative aux lois de finances (LOLF), est devenue le levier principal des réformes de la gestion publique. Appliquée aux affaires culturelles depuis 2006, la LOLF repose sur un ensemble d’indicateurs de performance et fixe aux centres dramatiques nationaux (CDN) des objectifs précis à atteindre. Cette thèse tente de restituer le débat sur l’évaluation de la performance des organisations culturelles publiques, dans celui, plus général, de l’évaluation des politiques publiques. Elle constitue, en outre, une contribution à l’étude de l’impact de la LOLF sur les CDN : elle révèle que l’évaluation de la performance, selon les critères LOLF, n’est pas encore appliquée. Il est proposé, à l’issue de ce résultat, un modèle d’évaluation de la performance sur lequel seront appliquées les
performances des 31 CDN existants, lequel modèle peut constituer un outil d’aide à la décision pour réduire les discriminations générées par ce mode de financement qui est la subvention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.