Evaluation : guerre des chapelles inévitable ou syncrétismes souhaitables ?

Nota : ceci est un billet d’invité. Pierre Savignat, Président de la Société Française de l’évaluation (SFE), a souhaité réagir aux échanges récents tenus ici et ailleurs. Bonne lecture.

Sous la plume d’Alix de Saint-Albin et de Thomas Delahais, la Vigie invite l’ensemble des acteurs de l’évaluation à une réflexion nécessaire (et sans doute salutaire !). La SFE ne pouvait  résister à y apporter une contribution. Lire la suite

Les quatre chapelles de l’évaluation

Nota : ceci est un billet de réflexion, destiné à animer nos chères communautés d’évaluateurs. le trait est volontairement (un peu) forcé.L’article n’engage que ses auteurs (*).

Evaluateurs partout, évaluateurs nulle part

évaluateur mystère

Évaluateurs depuis le début des années 2000, nous pensions tout connaître de ce petit milieu.

Et puis nous découvrîmes successivement des rapports d’évaluation très médiatiques d’auteurs dont nous n’avions jamais entendu parlé. Des instances nationales d’évaluation qui n’évaluent pas.

Lire la suite

Une “bulle” de l’enseignement supérieur ?

c’est la thèse défendue par quelques articles parus ici ou là outre-atlantique (cf. infra). L’analogie avec l’immobilier est permise par la hausse vertigineuse du coûts des écoles américaines, permise par le recours accru au crédit par les étudiants et le soutien des pouvoirs publics.

education bubble – google trends

La formule “education bubble’ est encore toute neuve, mais déjà visible. Un signal faible, précurseur d’une tendance lourde pour demain ?

Is There an Education Bubble?
The Atlantic – Apr 14 2011
Higher Education Bubble Will Burst
U.S. News & World Report – May 3 2011
That higher-education bubble
The Economist – May 19 2011
Airy Labs Founder On ‘Higher Education Bubble’ Vs. Real World
Wall Street Journal – Aug 3 2011
Analysis: Is student loan, education bubble next?
CBS News – Nov 6 2011
‘Higher Education Bubble’ is about to burst
Boston Herald – Jun 10 2012

Jusqu’au jour où les pouvoirs publics n’ont pas plus les moyens de suivre, que les étudiants réalisent que le nivellement par le haut des coûts de formation n’a pas créé plus d’emploi bien payés et que leur investissement est de moins en moins rentable…et là, que se passe-t-il ?

 Tuitions and fees have risen more than 440 percent in 30 years as schools happily raised prices — and lowered standards — to siphon up federal money.