Moins d’élèves par classe ou plus de maîtres que de classes : le plus facile à évaluer est-il le meilleur choix ?

Lundi 28 août,  le nouveau ministre de l’Education , Jean-Michel Blanquer a annoncé la substitution partielle du dispositif mis en place par Vincent Peillon en 2013, « plus de maîtres que de classes », par un nouveau dispositif, le dédoublement des classes de CP dans les territoires prioritaires.

Nous faisons coexister les deux dispositifs pour pouvoir les évaluer et avancer (…) Jusqu’à présent les études nationales et internationales ont montré une efficacité des dispositifs de dédoublement. En revanche, les dispositifs comparables à “plus de maîtres que de classes” n’ont pour l’instant pas fait preuve de leur efficacité”.
Jean-Michel Blanquer, cité par Les Échos

Lire la suite