Pourquoi les députés désertent la mission de contrôle et d’évaluation ?

C’est la question que s’est posée les journalistes/bloggeurs Samuel Le Goff et Michaël Dudragne, sur le site de l’express en date du 25 février.

Le constat est assez sévère et les raisons avancées diverses : complexité technique des débats, forme de mise en débat nouvelle pour l’Assemblée, enjeux déconnectés de l’actualité…et globalement faible visibilité médiatique de ces travaux.

Saluons la pertinence du questionnement posé par les auteurs, qui parviennent à rédiger un billet sur un sujet qu’ils savent peu médiatique !

Lire l’article en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.