Lutter contre l’oppression évaluative

Un récent article “Diaboliser l’évaluation : une posture contreproductive” est publié par Mediapart sur son espace de blog*. Il se propose de vient faire le point sur la “critique de l’évaluation”, à propos de l’ouvrage “La tyrannie de l’évaluation” d’Angélique del Rey (déjà présenté ici).

L’instrumentalisation de l’évaluation dans une intention comptable est toujours à craindre, et c’est précisément l’objet d’un combat à mener plutôt qu’à déserter

Citation de Cerises En ligne  n°182

Citation de Cerises En ligne n°182

Mais il faut surtout lire les quelques pages du magazine “cerisesenligne” qui pour la première fois de mémoire de vigie élabore un argumentaire pour utiliser l’évaluation au service d’un projet politique plutôt que tenter vainement de la repousser.

  • Lire “Contre la tyrannie comptable, l’évaluation des politiques publiques” sur le site cerise en ligne ou ci dessous

Les projets d’action culturelle ou sociale seraient donc condamnés à n’avoir pas d’objectifs ?

Une critique de la critique en somme, pour mieux pourfendre le dragon évaluation.

  la défense des services publics devrait être indissociable d’exigences de transformation et de renouvellement des finalités mêmes et des moyens de l’action publique, notamment d’une révolution démocratique

Pour aller au bout :

Télécharger (PDF, 436KB)

* Plus précisément, il s’agit du blog des “Communistes unitaires“, dont Cerises est une publication propre. Par ses fonctions, l’auteur de l’article est également praticien de l’action publique et familier des pratiques d’évaluations “sur le terrain”.

Une réflexion au sujet de « Lutter contre l’oppression évaluative »

  1. Ping : 4ème réunion du Comité de modernisation de l’Administration (CIMAP) | La Vigie de l'éval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.