Les effets macroéconomiques du Contrat Unique d’Insertion

Les effets macroéconomiques du Contrat Unique d’Insertion.
LIEPP Policy Brief #2 par François Fontaine et Franck Malherbet

Résumé par les auteurs :

Nous proposons ici une réflexion prospective sur l’efficacité du Contrat Unique d’Insertion (CUI) lorsque sont pris en compte les effets sur l’équilibre du marché du travail. (…)
Des effets de substitution, de congestion et d’externalités de financement apparaissent et appellent à un meilleur ciblage des dispositifs.
En outre, il est probable que l’efficacité des contrats aidés puisse varier au cours du cycle. Nous apportons sur ce point quelques éléments. Enfin, nous discutons les méthodes permettant empiriquement d’évaluer un contrat
comme le CUI.

Sont notamment détaillés les effets micro et macro suivants:

  • L’effet de substitution, d’autant plus important que les publics aidés sont proches des publics non aidés;
  • L’effet d’aubaine, lorsque les aides viennent en appui à des emplois qui aurait été créés sans;
  • L’effet d’éviction, lorsque l’emploi aidé dans le secteur non marchand remplace un emploi marchand;
  • L’effet de structure, lorsque les emplois aidés oriente l’économie vers des emplois à faible valeur ajoutée;

Mais aussi les effet de menace & l’effet de lock-in, matérialisant le: risque pour les bénéficiaires de se trouver “enfermés” dans le dispositif

Télécharger (PDF, 907KB)

 

http://www.sciencespo.fr/liepp/fr/news-fr/Toute%20l’actu?term_node_tid_depth=324

pdf iconLIEPP-PB-2-CUI_0.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.