Le CGSP s’engage dans l’évaluation des politiques publiques

MAJ du 18/06/14. Le CGSP se nomme désormais “France stratégie

Nouvel avatar de la démarche de “modernisation de l’administration publique”, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) se substitue au Centre d’analyse stratégique par décret du 22/4/2013. Il est dirigé par l’économiste Jean Pisani-Ferry.

Dans un long communiqué du 22 juillet, le CGSP détaille son implication dans le processus d’évaluation mis en place avec le CIMAP. Fort heureusement, un protocole d’organisation détaillé a été rédigé et rendu public, car le schéma d’acteurs de l’évaluation au niveau de l’Etat s’est considérablement étoffé ces toutes dernières années (la Cour des comptes évalue pour le parlement – CEC ; les inspections établissent les rapports d’évaluation du CIMAP, chaque Ministère dispose de cellules évaluation organisées en réseau, etc.). Pour un peu d’aide, consultez cette article à jour : Qui sont les acteurs de l’évaluation gouvernementale ? (par la vigie).

Concernant le CGSP, son rôle auprès du SGMAP porte beaucoup sur l’amont:

Sur la base d’une grille d’analyse des politiques, le SG MAP et le CGSP proposeront, en septembre 2013,  (…) une priorisation des politiques à évaluer pour la période 2014-2015.

mais l’ambition est aussi de constituer un véritable centre de ressources pour l’évaluation:

“En partenariat avec des chercheurs d’une part, des praticiens de l’évaluation d’autre part, le commissariat pourra mettre à disposition des ressources méthodologiques sur la conduite des évaluations ; par exemple sous forme de portail internet. Ce centre de ressource pourra fonctionner de manière assez concrète, par exemple en listant les méthodes disponibles, leurs avantages et limites, en fonction des objectifs des politiques et des questions posées”

Les plus anciens d’entre nous se souviennent probablement les tentatives peu abouties du Commissariat Général au Plan, et un plus récemment du Comité national d’évaluation.

Gageons que pour cette nouvelle initiative les responsables sauront se rapprocher des forces vives déjà actives dans le domaine : universitaires (responsables de formation, LIEPP…), praticiens (société française de l’évaluation), administrations et juridictions (Cour des Comptes, corps d’inspection), collectivités territoriales, et société civile (evaluation de projet.fr ou la Vigie de l’évaluation  😉

Consultez le communiqué de presse sur le site du GSPP

et le protocole ci-dessus :

Télécharger (PDF, 496KB)

Une réflexion au sujet de « Le CGSP s’engage dans l’évaluation des politiques publiques »

  1. Ping : Qui sont les acteurs de l’évaluation gouvernementale ? | La Vigie de l'éval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.