Interview du secrétaire général pour la modernisation de l’action publique

Interview de M. Jérôme Filippini,  qui dirige le nouveau secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, à lire (rapidement) dans Acteurs Publics.

MAJ du 17/09/2013 : M. Filippini a quitté son siège au SGMAP en septembre 2013 ; il ne sera pas resté un an. 

On n’y apprend pas forcément grand chose de plus qu’à la lecture des décrets de création de l’instance.

  • Le nouvel exercice entend se démarquer aux yeux de tous de la RGPP (pr le rattachement à Matignon plutôt qu’à Bercy, par la volonté affichée d’associer les agents…).
  • L’enjeu  de l’open data est placé au niveau de la modernisation de l’Etat et non pas seulement de sa transparence.

La politique d’ouverture des données publiques – ce que l’on appelle l’open data – est une priorité du gouvernement. (…) Notre ambition est de mobiliser les administrations pour qu’elles mettent en ligne des données à plus fort enjeu démocratique et pouvant déboucher sur de vrais usages et des innovations sociales et économiques. En clair, nous nous intéresserons davantage à la qualité qu’à la quantité. Avec deux ambitions : rendre l’action publique plus transparente et favoriser l’émergence de nouveaux services.

 

à lire dans Acteurs Publics avant que l’article ne soit classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.