Interview du secrétaire général pour la modernisation de l’action publique

Interview de M. Jérôme Filippini,  qui dirige le nouveau secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, à lire (rapidement) dans Acteurs Publics.

MAJ du 17/09/2013 : M. Filippini a quitté son siège au SGMAP en septembre 2013 ; il ne sera pas resté un an. 

On n’y apprend pas forcément grand chose de plus qu’à la lecture des décrets de création de l’instance.

  • Le nouvel exercice entend se démarquer aux yeux de tous de la RGPP (pr le rattachement à Matignon plutôt qu’à Bercy, par la volonté affichée d’associer les agents…).
  • L’enjeu  de l’open data est placé au niveau de la modernisation de l’Etat et non pas seulement de sa transparence.

La politique d’ouverture des données publiques – ce que l’on appelle l’open data – est une priorité du gouvernement. (…) Notre ambition est de mobiliser les administrations pour qu’elles mettent en ligne des données à plus fort enjeu démocratique et pouvant déboucher sur de vrais usages et des innovations sociales et économiques. En clair, nous nous intéresserons davantage à la qualité qu’à la quantité. Avec deux ambitions : rendre l’action publique plus transparente et favoriser l’émergence de nouveaux services.

 

à lire dans Acteurs Publics avant que l’article ne soit classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.