Création du secrétariat général pour la modernisation de l’action publique

Annoncé le 1er octobre à Matignon par le Premier ministre lors du séminaire “sur la rénovation de l’action publique”. Il s’agit notamment de définir un cap pour la “modernisation de l’action publique” du nouveau gouvernement, définissant une position par rapport à la RGPP initiée et menée par le gouvernement précédent.

Une feuille de route animée par 4 grands axes est mise en place pour :

  • partir des besoins des citoyens et des usagers ;
  • restaurer la responsabilité des acteurs de l’action publique ;
  • rétablir la confiance entre l’Etat et les agents publics et redonner toute sa place à la concertation

Ce premier axe est servi en premier lieu par :

la mise en place dès l’automne un travail d’évaluation des politiques publiques partenariales avec l’ensemble des acteurs concernés (Etat, collectivités, organismes sociaux et opérateurs) pour construire une vision collective des enjeux, des finalités et des modalités de mise en oeuvre de chaque politique publique. Cette démarche, conduite par vagues compte tenu de son ampleur, débouchera sur des mesures de simplification, sur l’amélioration de l’efficience de l’action publique, sur la définition de nouvelles méthodes de travail partenariales et sur de nouvelles modalités d’intervention de la puissance publique.

On n’en sait pas plus sur les modalités concrètes de cette “évaluation partenariale”…

Parmi les autres dispositions présentées:

  • tenue d’un comité interministériel de modernisation de l’action publique trimestriel
  • création d’un secrétariat général pour la modernisation de l’action publique sous l’autorité du premier Ministre (et non pas de Bercy)
  • Volonté d’organiser des réunions de concertation avec les agents “sur le terrain” , dès novembre, organisées par “les ministres, les préfets et les chefs des service déconcentrés” pour tenter d’améliorer leurs conditions de travail.
  • Mise en place d’un “baromètre indépendant de la qualité des services publics”

Plus d’infos sur Acteurs publics ou de Localtis

Télécharger (PDF, Inconnu)

Une réflexion au sujet de « Création du secrétariat général pour la modernisation de l’action publique »

  1. Ping : L’évaluation gouvernementale se précise : comité interministeriel et secréatariat général | La Vigie de l'éval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.