Accès des jeunes à l’emploi : une évaluation globale par la Cour des Comptes

La Cour des Comptes a récemment remis un rapport très fouillé sur l’accès des jeunes à l’emploi en France. Un gros morceau, traité en détail et dans son ensemble :

La structure du marché du travail en France pénalise tout particulièrement les jeunes. (…) De très nombreuses aides, mises en œuvre par des opérateurs multiples, ont été déployées pour corriger cette situation. Ce système d’aides publiques présente un coût élevé (10,5 Md€ en 2015) et croissant, mais les résultats obtenus du point de vue de l’accès à un emploi durable ne sont à la mesure ni des objectifs affichés, ni des moyens mobilisés.

Une approche globale de la thématique…

On retrouve avec cette évaluation un des apports des évaluations de la Cour des Comptes, qui est de traiter l’ensemble d’une politique publique pour l’accès des jeunes à l’emploi dans tous ses dispositifs, pas seulement national mais également régional.

Car même si ce n’est pas précisé dans son intitulé ni dans les normes appliquées, ce rapport ressemble beaucoup à une évaluation de politiques publiques, qui vise à juger le dispositif d’accès à l’emploi des jeunes du point de vue de ses coûts et de ses résultats.

…et un regard dans le détail

Les auteurs font l’effort d’identifier chaque dispositif (tableau 1, page 36) et de les catégoriser.

2016-10-25-dispositifs jeunes

Le rapport identifie trois principaux types d’instruments pour l’aide à l’emploi pour les jeunes : les aides directes à l’emploi, l’accompagnement et la formation. Ils analysent chaque dispositif au regard de l’accès à l’emploi, essentiellement à partir des indicateurs fournis par les organismes concernés tels que Pôle Emploi, ainsi que les évaluations antérieurement menées par la DARES sur le sujet.

rôle des différents dispositifs dans le cheminement des jeunes (Cour des Comptes)

rôle des différents dispositifs dans le cheminement des jeunes (Cour des Comptes)

Une analyse originale de la pertinence et de la cohérence du dispositif

Outre cet apport en termes d’agrégation des connaissances existantes, la Cour des Comptes est allée plus loin en analysant, à partir de 7 études de cas territoriales, la capacité du dispositif à répondre aux besoins des jeunes en recherche d’emploi, d’une part, et l’articulation des interventions au niveau local tant au niveau des stratégies suivies que de l’organisation.

Michel Abhervé, qui a décortiqué ces 7 cahiers et a rendu compte sur son blog de leur contenu, met en avant les enseignements de la plupart de ces études territoriales, tout en pointant des problèmes assez sérieux de méthode. En particulier, le lien entre contenu des cahiers, conclusions et propositions n’est pas toujours établi.

Que retenir de ce rapport ?

Fidèle à ses habitudes, la Cour des Comptes a choisi de mettre en avant le rapport coût-efficacité, qu’elle juge insuffisant, du dispositif actuel, et recommande d’une part de concentrer les moyens sur les jeunes qui sont le plus éloignés de l’emploi et de renforcer les synergies entre instruments pour obtenir des parcours plus intensifs de retour à l’emploi; et d’autre part fait des propositions visant à renforcer la cohérence des dispositifs locaux (voir ici une analyse détaillée des recommandations par M. Abhervé).

La validité de ces propositions est cependant parfois remise en cause par les limites méthodologiques évoquées plus haut : les magistrats se sont-ils parfois appuyés sur leur intime conviction plutôt que sur les faits qu’ils ont eux-mêmes établis ?

Enfin, il est intéressant de constater que le choix de la Cour d’évaluer les dispositifs au regard du seul retour à l’emploi, s’il facilite l’analyse en termes d’efficience, ne peut que les amener à avoir un regard partiel sur les dispositifs qu’elle évalue. Les Missions locales ont ainsi beau jeu de rappeler que leur objectifs est d’assurer l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, et que leur action doit tout autant être étudiée à l’aune de l’accès à l’autonomie que de l’accès à l’emploi. Une réponse similaire a été donnée par l’Institut Bertrand Schwartz concernant les emplois d’avenir.


Le rapport est disponible ci-dessous, et les cahiers territoriaux peuvent être téléchargés ici :

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)
Ce contenu a été publié dans Actualités de l'évaluation par Thomas D., et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Thomas D.

Thomas D. est bloggeur invité de la vigie de l’évaluation. Thomas est membre de la communauté internationale des évaluateurs depuis plus d’une décennie. Il contribue à la Vigie de l’évaluation de l’évaluation par sa veille, des articles d’actualité et d’opinion, pour l’animation des débats sur les pratiques d’évaluation de politiques publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.